Je ne sais pas si c’est bien que j’en parle comme ça, mais les courbes de ce contrôleur NeoGeo AES sont une véritable torture à reproduire… C’est sans doute ce qui fait tout sont charme.

On est vraiment entre ce qui se faisait à l’époque en terme de courbe , et les surface qu’on l’on qualifie aujourd’hui de « Class-A surfaces », avec une progression continue des angles.

Ce n’est pas évident de reproduire ce feeling, mais je crois que c’est dans la boite.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*