C’est vraiment étonnant ce qu’on peut lire dans la presse papier quotidienne. C’est d’autant plus étonnant quand les articles sont écrits par des journalistes accrédités qui ne vérifient rien du tout et qui prennent pour argent comptant ce que leur disent les personnes qu’ils interview.

Voilà ce que l’on peut lire dans le journal La Provence, au sujet des Space Invaders en mosaïque qui ont été collé aux quatre coins d’Aix-en-Provence:

<<[…] Mais les taggeurs rivalisant d’idées, la « lutte » anti-tag doit s’adapter: on bombe désormais les arbres, et Elliot Brahmi a découvert récemment avec effroi l’apparition de panneaux de mosaïques collés sur la pierre dans certains quartiers… L’un de ses auteurs, « Space invader », qui agit dans le monde entier, affiche ainsi son challenge sur son site internet: « Invasion of Aix, successful, score 100 points… » >>

(Helliot Brami : adjoint à la propreté urbaine)

Incroyable ! non seulement ils appellent ça des tags, mais en plus il ne savent pas reconnaître que c’est de l’art.

Et le fin du fin, c’est que les Space Invaders ont envahi Aix-en-Provence en 1999 !

Il y a 11 ans !

Vous ne rêvez pas! Il aura fallu 11 années à l’adjoint à la propreté urbaine d’Aix-en-Provence pour découvrir qu’il y avait des Spaces Invaders dans sa ville …

Il lui faudra peut-être encore 11 années pour comprendre que c’est de l’art…

Plus d’infos : Space-invaders & La Provence



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*