Je ne sais pas si c’est bien que j’en parle comme ça, mais les courbes de ce contrôleur NeoGeo AES sont une véritable torture à reproduire… C’est sans doute ce qui fait tout sont charme.

On est vraiment entre ce qui se faisait à l’époque en terme de courbe , et les surface qu’on l’on qualifie aujourd’hui de « Class-A surfaces », avec une progression continue des angles.

Ce n’est pas évident de reproduire ce feeling, mais je crois que c’est dans la boite.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*